Pedro Winter sur Le Mouv’ la nouvelle grille des programmes

EN 2014 Le Mouv' se veut plus tournée vert le Web avec encore plus de musique
EN 2014 Le Mouv’ se veut plus tournée vert le Web avec encore plus de musique

La radio fait partie des médias en déclin notamment avec les sites de musiques en ligne comme Deezer ou Spotify qui proposent des radios en ligne par genre ainsi que des playlists thématiques.

Les jeunes écoutent moins leur radio, c’est un fait. Une étude menée par Edison Research s’est penché sur des données de 2000 en les comparant à celles de 2010 et a observé le changement dans la consommation de médias. Ainsi, le temps d’écoute de la radio des 12-24ans a diminué de presque 50% sur cette période, passant de 2h43 à moins d’une heure et demi.

(source: http://www.medialifemagazine.com/among-the-young-radio-is-in-decline/)

 Dès lors comment garder des auditeurs ?

En changeant sa grille de programme Le Mouv’ compte bien fidèliser des auditeurs. Notamment avec un atout de taille en la personne de Pedro Winter aka busy P aka le directeur du label Ed Banger aka le label français de musique electro le plus reconnu dans le monde avec des artistes comme Justice et Breakbot pour ne citer qu’eux.
La culture musicale de Pedro Winter ne s’arrête pas à l’electro bien évidemment, c’est un savant et délicieux mélange des genres qu’il nous donne à écouter depuis le 9/01 et tous les jeudis de 22:30 a23:30

Joël Ronez ( directeur du Mouv’) tient à affirmer Le Mouv’ comme une radio musicale en placent la musique à 70%  du temps d’antenne ( source : Le Monde)

Le Mouv’ tend aussi à s’affirmer sur le web, avec de nouveaux programmes qui lui font écho comme Touche Pas à Mon Poke animé par Vincent Glad ( ex chroniqueur du Grand Journal) tous les samedis de 20h à 21h.

Un autre problème actuel de la radio est son itinérance. Comment adapter la radio au mode de vie nomades des jeunes d’aujourd’hui ?

Clairement, écouter la radio dans les transports en commun tel que le métro est très peu commode (cf problème de réception de la fréquence). Le développement des podcasts seraient sans doute la solution à ce soucis de diffusion et c’est pour cela que Le Mouv’ compte bien en multiplier le nombre.

On n’attend plus que des live stream (évoqué par Mr. Jonez selon Le Monde) et Le Mouv’ pourra enfin se targuer d’être une radio totalement connectée.

Malgré tout, la radio conviendra-t-elle aux jeunes ? L’atout majeur des plateformes de musiques en ligne c’est aussi de pouvoir adapter l’offre de musique à son utilisateur qui constitue ses playlists en fonction de ses propres besoins et goûts.

Face à une offre aussi personnalisé, la radio court le risque de l’obsolescence en ce qu’elle s’adresse à un groupe, une catégorie, elle ne crée pas de relation unilatérale avec son auditeur.

D’un autre côté cette appartenance à un groupe d’auditeurs pourrait être la raison même qui pousserait les jeunes à suivre une radio. S’ils y voient une logique communautaire, la radio pourrait devenir un média social.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s