Musique – Paris Sud Minute 1995, ça vaut le coup?

I – L’album
Pour un premier album globalement c’est une assez bonne surprise que le disque délivré par 1995. Les cinq MC se cherchent encore quand on jette un coup d’oeil aux textes, même si certains titres comme « Pleure Salope » tendent à plus de profondeur et dévoilent un peu des sentiments des rappeurs. A part certains  titres donc, il y a pas vraiment de qualité dans les lyrics, non pas que leurs proses ne soient pas réfléchies, il y a pas mal de rimes bien trouvées mais, il manque un message un peu de tripes dans tout ça, un fil conducteur. Je regrette aussi qu’il n’y ai pas plus de punchlines.
1995 c’est aussi Hologram Lo qui s’occupe de 12 des prods du disque et vraiment chapeau bas, ce gars est doué. Il arrive à créer des ambiances très différentes tout en gardant une homogénéïté, ça donne des sons très propres et très recherchés. Un vrai bon point.
Les interludes sont assez cool également. Mais en comparaison l’EP de l’année dernière était peut-être plus pêchu.
Et juste, sur l’instru de Jet Lag les petites voix des japonaises Joke l’avait déjà fait dans Luther Burger et en mieux.
Tout ça pour dire que ça vaut sans doute de l’écouter une fois, mais je poserais sans doute pas un son de PSM en soirée.  On surveille tout de même de près les gars de 1995 ils pourraient tendre à évoluer dans le bon sens.
II – Le clip de Réel
Bon le clip de Réel n’a rien en commun avec ce qu’on a l’habitude de voir dans le paysage des clips de rap français, beaucoup je pense on du adhèrer, moi pas. Bien que le travail visuel et promotionnel réalisé par l’équipe du Garage a toujours été assez novateur et clean j’ai trouvé que là, il y avait sérieusement une fausse note.
Le problème avec ce clip c’est que, premièrement il n’y a pas ou peu d’harmonie entre le rythme de la vidéo et le son lui-même. Il y a un espèce de décalage super désagréable pour le spectateur entre le son plutôt pêchu et le clip très lent.
De plus, l’idée conductrice du clip est difficile à cerner, ça commence par un détournement de la scène biblique du dernier repas de Jésus, puis nekfeu au milieu d’un affrontement entre force de l’ordre et casseurs, ensuite Areno Jazz dans un jardin chimèrique, WTF ?
De plus, l’esthétique globale du clip n’est pas sans rappeler le  style de Mickael Colombu qui a notamment réalisé des clips pour The Weeknd et Cee Lo Green. Je vous laisse en juger par vous même avec le clip de The Weeknd – The Knowing

En espèrant que le prochain clip sera plutôt dans la veine de « Flingue Dessus », à bon entendeur.

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée les coupains, et demain place à la mode!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s